Pascal, Kafka, Beckett

Poursuivant le cycle sur la modernité commencé l'année dernière, Alain Mallet consacre cette séance à Pascal.

La vie et l’oeuvre de Pascal ont suscité des jugements contrastés : « misanthrope sublime » (Voltaire), « effrayant génie » (Chateaubriand). On essaiera d’en comprendre la raison en considérant son analyse de la condition humaine, qui rejoint, en partie du moins, celle de Kafka ou encore de Beckett.

centre Jean Richepin Clermont-Ferrand

Ajouter un commentaire