La morale de Kant

L’impératif moral n’est pas nécessairement une contrainte issue des dieux ou de la société et qui n’aurait pour but que de dresser l’animal humain. En rester là c’est se confronter à une multitude chaotique de valeurs qui se juxtaposent et même se contredisent. Dans le cadre d’une critique générale du pouvoir et des limites de la raison, la philosophie de Kant consiste à dégager sa fonction proprement morale, ce qu’il appelle la raison pratique. Pour donner un critère à nos actions la raison en tout homme, affranchie des déterminations extérieures, exprime l’exigence d’universalité qui est l’unique critère de la valeur des valeurs. C’est en cela que la raison pratique peut rassembler en elle la contrainte de l’impératif moral et  la présence de la liberté.

Ajouter un commentaire