Morale et religion

Jacques DOLY

A partir de l'ouvrage d'Emmanuel Kant : La Religion dans les limites de la simple raison (1793).

Enregistrement de la séance : ici

Commentaires (1)

1. Jean-Luc Lupoda 16/05/2019

En conclusion, la conférence passe à l’époque contemporaine où la pensée de Kant montrerait son actualité : la critique du retour du religieux sur un fond de communautarisme identitaire et individualiste qui finit en haine de la liberté.

Ok sur la montée de l’individualisme que l’on apprend dès l’école et que le libéralisme encourage. Mais quel rapport avec la religion et/ou la laïcité ?

Le communautarisme n’est pas nouveau (dans notre région, une communauté s’est constituée avec ses quartiers, sa langue commune, ses loisirs, ses festivités – dont l’élection d’une miss, des rayons de produits alimentaires spécifiques dans les supermarchés, etc. et ceci dès les années 60. La religion catholique est probablement un élément de ce communautarisme portugais mais ce n’est pas la première raison. Et d’ailleurs, les portugais aussi vont de moins en moins à la messe alors que l’élection des miss fait toujours salle comble.
Là aussi quel rapport avec la religion et/ou la laïcité ?

Le retour du religieux est lui-même problématique. Des chercheurs (Olivier Roy par exemple) le contestent qui observent, dans toutes les religions, des baisses de pratiques. Pena-Ruiz, autre exemple, préfère parler du retour du cléricalisme… ce qui n'est pas la même chose et qui appelle des réponses purement politiques.

Ajouter un commentaire