Séance du 7 mars 2017

L'idéologie

L'atelier a analysé le lien entre idéologie et terreur totalitaire que H.Arendt établit dans son ouvrage Les origines du totalitarisme (1951). Elle cite Montesquieu selon lequel tout régime politique a besoin, en plus des lois qui le définissent, d’un «principe d’action». Ce principe est une norme à partir de laquelle gouvernants et gouvernés peuvent juger, au-delà de la stricte légalité, de la valeur de leurs actions dans le domaine public. Ces principes sont dans une monarchie l’honneur, dans une république la vertu, et dans la tyrannie la crainte. Dans un régime politique totalitaire ce principe est une idéologie. On a caractérisé le XXème comme étant le siècle des idéologies, or toutes les idéologies comportent en elles un ferment totalitaire. Qu'est-ce donc qu'une idéologie, en quoi a-t-elle la capacité de légitimer et de dissimuler à la fois le déchaînement de la terreur totalitaire ?

         Travailler à répondre à cette question devrait aussi permettre de faire une distinction entre idéologie et philosophie, de distinguer le risque et l'insécurité qui sont les marques de la pensée philosophique de la clôture totalitaire à l'oeuvre dans toutes les idéologies. 

Enregistrement de la séance : http://www.philo63.org/pages/2017-03-07.html

Ajouter un commentaire
Code incorrect ! Essayez à nouveau