Philosopher

Philosophie : par où commencer ?

  Du fait qu’il n’y a pas, en philosophie, d’ « appellation contrôlée », la production éditoriale ne se prive pas de vendre sous le terme « philosophie » des produits plus ou moins frelatés. Cette situation est rendue possible dès lors que n’a pas été soulignée l’ambiguïté de certaines notions généralement associées sans examen à la philosophie (manière de vivre, exercice spirituel, recherche du bonheur, dialogue, débat, raisonner, penser, méditer, argumenter…).

  Ces séances ouvertes à tous, et notamment aux débutants, seront l’occasion d’examiner certaines des représentations pré – philosophiques de la philosophie qui entretiennent la confusion sur ce qu’est en droit d’attendre de la philosophie quiconque envisage de se familiariser avec elle… et ce à quoi il s’engage en retour. Ce sera avant tout pour chacun un travail de clarification. Travail dont il vaut mieux se dispenser si l’on veut faire commerce de philosophie. Plutôt qu’une introduction à la philosophie, on invitera à une réflexion préalable sur ce pré-philosophique, présent dans l’esprit de chacun d’entre nous, d’où il faut partir pour philosopher.

Alain Mallet