Travail et revenu de base

Travail et revenu de base

Le revenu de base est une vieille histoire que le chômage de masse, l'accroissement continu de la pauvreté et la crise du capitalisme ont mis aujourd'hui en débat. Une expérimentation en Finlande, un référendum en Suisse, des propositions de candidats (droite et gauche) à la présidence de la République en France... et de très nombreux colloques et rapports, du Sénat, du Parlement, de l'OFCE, ... sans parler des travaux de think tank comme la fondation Jean Jaures, Terra Nova, du Mouvement Français pour un Revenu de Base...

Recherchant, dans cet atelier, à faire apparaître les principaux objectifs poursuivis et les principes qui les animent, trois questions apparaissent comme préalables car à la racine de ce qui serait un besoin d'un revenu universel. Pour le dire rapidement, un premier courant s'appuie sur la situation du travail aujourd'hui (et de son évolution prévisible à court ou moyen terme), un second sur la persistance et même le développement de la pauvreté, un troisième sur une crise de solvabilité du capitalisme.

Je propose de ne pas traiter ce dernier point qui demanderait d'entrer dans des analyses essentiellement économiques : c'est l'idée que si les Apple, Nissan, Philips, Samsung, etc..... veulent continuer à vendre leurs produits, il faut qu'il y ait des gens ayant suffisamment de moyens financiers pour les acheter. (ça se discute mais c'est un peu compliqué).

Le second point pourrait plus facilement être traité dans le cadre de l'atelier (étude de la répartition des revenus et des multiples prestations sociales, ... mais il me semble -c'est à discuter au sein du groupe- que la persistance de la pauvreté et même son développement font l'objet d'un large concensus. On peut discuter des solutions mais pas du fait lui-même et, précisément, les différentes versions du revenu universel se présentent comme une solution ou une partie de solution.

Pour le travail, au contraire, il n'y a pas concensus : pour certains, le travail est une donnée anthropologique, indispensable à l'homme à son épanoussiement et à sa vie sociale, pour d'autres la rareté actuelle et à venir d'emplois humainement satisfaisants réclame de "sortir" du travail. C'est pourquoi, avant même d'examiner les différentes versions de revenus d'existence il faut examiner la question du travail et être au clair sur les principaux arguments des uns et des autres.

Nous partirons d'une interviewe filmé d'André GORZ sur son ouvrage "Métamorphose du travail, quête du sens". Ce film belge a été projeté en France aux journées CitéPhilo de Lille en 2009. Sur les principaux points abordés, la discussion se fera sur des textes sélectionnés (Sahlins, Weber, Arendt, Harribey, Friot, Stiegler, ...) et même quelques tableaux ou graphiques à même d'apprécier si les évolutions annoncées par Gorz en 1980 sont ou non vérifiées en 2015.

Andre gorz

 

Ajouter un commentaire
Code incorrect ! Essayez à nouveau