Bandeau bronze 300bpi 29 rouge definitif copie 

 

Libéralisme et propriété

Libéralisme et propriété foncière:

l'impôt unique sur la terre des physiocrates à Henry George

François Robinet et Naïs Sabatier

 

Henry george nais et francois

Les principes de l'impôt unique foncier trouvent leur source dans les premières réflexions du libéralisme sur la propriété, et ce dès John Locke qui interrogeait le rapport de la propriété sur la terre avec celle sur les produits qui en étaient extraits par le travail. Au XVIIIème siècle, les philosophes-économistes physiocrates incarnent ce premier libéralisme et défendent l'instauration d'un impôt unique foncier, idée qu'on retrouve un siècle plus tard dans les écrits de l'Américain Henry George et de son projet de "single-tax". Cette étude comparée permet de réfléchir sur les ambivalences du rapport des libéraux à la propriété privée, de questionner le potentiel révolutionnaire du libéralisme dans son contexte historique, de croiser les évolutions de ce projet économique chez des penseurs à la fois éloignés géographiquement et chronologiquement, de donner une profondeur philosophique et historique aux questions fiscales, à la propriété foncière ou à l'héritage qui demeurent des enjeux essentiels. 

 

 

Présentation de la conférence

Presentation l impot unique sur la terre des physiocrates a henri georgePresentation l impot unique sur la terre des physiocrates a henri george (1.9 Mo)